Origine de Silenrieux

L'origine du nom et du lieu

ORIGINE DU NOM DE SILENRIEUX

Les plus anciennes appellations connues sont : Sileno rivo ou Silleni rivus dans le pagus Lomacensis en 868-69, Silenti rivo en 1197, Sillenrimis en 1202, Sillenriu en 1276, Sileriu en 1387, Selenrieu en 1391, Silentirivo en 1445, Silenrieu en 1456, Silenrive en 1497, Silentirivo en 1518, Silenrive et Salentirivo en 1558.

Plusieurs hypothèses ont été émises sur l’origine du mot « Silenrieux ». Elles séparent les deux termes suivants « Silen » et « Rieux ». « Rieux » vient du latin « rivus » et signifie ruisseau ou rivière. Il a été probablement adjoint au mot « Silen » à l’époque romane.

Quant à l’origine du mot « Silen », plusieurs idées ont été proposées :

1. Le dieu « Silenius » : celui-ci était le génie phrygien des sources, symbole des eaux et fils de Pan ; il avait le don de la sagesse ; il était aussi le père de Bacchus, dieu du vin. C’était un vieillard jouisseur, toujours ivre, au nez camus et proéminent, chantant et riant. Dans ce cas, Silenrieux voudrait dire « le ruisseau
du dieu Silenius » et aurait une origine entièrement romaine.

2. Le mot « sigolenus » est une romanisation du mot latin « sigila ». Ce terme nous renvoie à une petite figure ou statuette d’argile. Dans ce cas, Silenrieux voudrait dire « le ruisseau d’une statuette d’argile » et aurait aussi une origine entièrement romaine.

3. La silène, fleur que l’on trouve dans notre région, est bien présente à Silenrieux, mais pas plus qu’autre part. Dans ce cas, Silenrieux voudrait dire « le ruisseau
entouré de silènes » d’origine également romaine.

4. Les termes pré-celtiques « sil »et « ana » (source : Claude Hennuy). « sil » renseigne un site encaissé dans un passage
étroit entre sommets et vallons sur et au bas des pentes. « Ana » est une finale « –ane » typiquement hydronymique qui a donné des noms de rivières (breuvanne, liane, lasne, etc..). Elle signifie un endroit où il y a des ruisseaux. Dans ce cas, Silenrieux est un composé roman, constitué d’un terme pré-celtique « sil-an(i)a », oro-hydronyme, auquel s’est adjoint, à l’époque romane, le latin rivus, d’où S’lin-rî en wallon et Silenrieux en français.

Cette dernière explication me semble la plus probable et donne à Silenrieux une signification descriptive qui correspond à la topographie et l’hydrographie des lieux :

« Un ruisseau ou des ruisseaux et une vallée
resserrée et étroite ».

 ORIGINE DU LIEU DU VILLAGE

L’origine de l’emplacement du village semble être lié à des caractéristiques topographiques. Tout d’abord, l’accès de la vallée de l’Eau d’Heure est rendu aisé par 2 vallons perpendiculaires venant de gauche et de droite.

Ensuite, le lieu répond parfaitement à l’établissement d’un passage à gué sur l’Eau d’Heure. Finalement, le gué ainsi qu’un chemin descendant par les 2 vallons a favorisé la naissance d’un site habité.

Silenrieux se trouve dans la vallée de l’Eau d’Heure entre un vallon qui descend de Boussu et un autre vallon qui descend à côté de la Fostelle.


village-2.gif

 

3 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site